Tout savoir sur la déclaration des revenus fonciers ou lucratifs

Afin d'assurer la responsabilité et la sécurité de vos biens immobiles ou non, il est impératif de penser à déclarer vos revenus fonciers ou lucratifs. Un processus qui n'est ni compliqué ni encombrant. L'article ci-dessous vous donnera plus d'éclaircissement

Les revenus fonciers : qu'est-ce que c'est ?

Principalement, quand on parle de revenus fonciers, on met l'accent sur les loyers encaissés au cours d'une année civile. En effet, cela peut concerner les éventuelles aides obtenues pour vos travaux; par exemple, les subventions reçues de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat). Par contre, les charges locatives comme : les sommes versées par le locataire pour régler le chauffage, pour l'électricité, pour l'eau chaude, etc., ne sont pas à déclarer comme étant des revenus fonciers. Ainsi, lorsque que vous voulez déclarer vos revenus fonciers par an auprès du fisc, il faut donc faire enregistrer le montant des loyers hors de la charge obtenus au cours d'une année. Lisez la suite pour plus de détails

De plus, quand vous souhaitez investir dans l'immobilier, vous avez plusieurs raisons et de multiples objectifs. Vous pouvez donc vouloir constituer un patrimoine immobilier pour l'avenir ou transmettre à vos proches. Votre objectif peut être de réduire les impôts grâce à la défiscalisation immobilière ou de préparer votre retraite en obtenant des revenus complémentaires au moment où la vie active s'arrête et que vos revenus salariaux diminuent automatiquement. Il faut noter que les revenus locatifs peuvent être obtenus grâce à la location du logement ou d'un bien immobilier. Telles que : une place de stationnement, un box de rangement, des locaux d'activités comme les bureaux, les commerces et même une usine ou un entrepôt.

Comment déclarer ses revenus fonciers ou locatifs ?

La déclaration varie selon le type de location. Ainsi, votre location peut être nue ou meublée. Cela dépend également du montant des loyers annuels. La déclaration a lieu chaque année au printemps. En effet, pour déclarer les revenus fonciers, la campagne fait connaître à l'administration fiscale le montant des loyers que vous aviez obtenus au cours de l'année écoulée. Ses revenus sont soumis à l'impôt et déclarés au fisc. En plus du type de bien et du montant des revenus s’ajoute le statut fiscal comme LMNP.